Début 2015, le “Droit à la prise” pour la recharge des véhicules électriques va devenir effectif

Depuis le 1er juillet 2012, toute construction de bureaux, d’habitations, de commerces, d’entrepôts… disposant d’un parking couvert ou de places de stationnement avec un accès sécurisé, doit disposer de points de charge de véhicules électriques ou pré-équiper d’une installation électrique avec la pose de gaines techniques, câblage, dispositif de sécurité et moyen de comptage individuel de l’énergie, pour au moins 10% des places de stationnement, avec un minimum d’une place.

Avec le Grenelle 2, le législateur montrait sa volonté d’encourager le développement des points de recharges pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables. Le texte a également prévu qu’à partir de 2015, dans les habitations collectives construites avant 2012, tout occupant pourrait faire valoir son “droit à la prise” et obliger la copropriété à respecter la loi.

Ce “Droit à la Prise”, calqué sur le “Droit à l’antenne” des débuts de la télévision pour tous apporte au propriétaire et au locataire un cadre juridique qui facilite l’installation d’une prise sur une place de stationnement. Il faut noter que cette installation reste aux frais du demandeur, mais que le propriétaire ou le syndic ne peuvent pas refuser la pose de cet équipement.

Le matériel pour ces installations est largement disponible, la plupart des fabricants comme Scheider Electric et Legrand proposent depuis très longtemps des solutions performantes. Par exemple, la gamme de prises et bornes Green’up de Legrand ou EVlink de Schneider Electric.