Comment l’énergie solaire pourrait être la plus grande source d’électricité au milieu du siècle

Tecsol-solaire-2050

Selon Agence Internationale de l’Energie (AIE), le soleil pourrait être la plus importante source mondiale d’électricité d’ici à 2050, devant les combustibles fossiles, le vent, l’hydroélectricité et le nucléaire. C’est ce qui ressort de deux rapports publiés ce lundi à Paris par l’AIE. Les deux “feuilles de route” technologiques de l’AIE montrent que l’énergie solaire photovoltaïque (PV) pourraient générer jusqu’à 16 % de l’électricité mondiale d’ici 2050 tandis que l’électricité solaire thermique (STE) de l’énergie solaire concentrée (CSP) pourrait fournir un montant supplémentaire de 11%. Ensemble, ces technologies solaires pourraient éviter l’émission de plus de 6 milliards de tonnes de dioxyde de carbone par an d’ici 2050 – ce qui est supérieur au CO2 émis par les États-Unis ou encore équivalent à la quasi-totalité des émissions actuelles du secteur des transports dans le monde entier.

« La baisse rapide des coûts de modules et des systèmes photovoltaïques au cours des dernières années a ouvert de nouvelles perspectives pour l’utilisation de l’énergie solaire comme source majeure d’électricité dans les années et décennies à venir », a déclaré le directeur exécutif de l’AIE, Maria van der Hoeven. « Toutefois, ces technologies sont très capitalistiques: presque toutes les dépenses sont prises en amont. Abaisser le coût du capital est donc d’une importance primordiale pour la réalisation de ces feuilles de route »….