L’arbre à vent, ou comment produire de l’énergie verte au plus près de la consommation

arbre a ventLes ingénieurs de la startup française New Wind ont imaginé un arbre dont les petites feuilles en plastique actionnent des micro-turbines. L’union faisant la puissance, cette multitude de générateurs profitent du moindre souffle de vent de 2m/s ou des turbulences en milieu urbain pour produire en silence de l’électricité.

Un arbre à vent de 8m de haut et 5,5 m d’envergure produit 2,5 kW, de quoi alimenter par exemple 25 réverbères pour l’éclairage public. D’autres applications peuvent être envisagées, pour l’alimentation de sites isolés, la création sur les parkings de grandes surfaces de stations de recharge autonomes pour véhicules électriques. De même, les particuliers pourraient s’emparer de cette nouvelle source d’énergie et devenir en partie autonomes.

Jeremy Rifkin est en passe d’avoir raison car avant tout, avec ce type de générateur, comme avec le solaire thermique et photovoltaïque ou encore à très court terme l’arrivée de piles à combustibles individuelles, c’est un autre modèle de production d’énergie verte qui apparait, en parfaite opposition avec la course au gigantisme d’horribles éoliennes.

L’arrivée de ces générateurs individuels va totalement bouleverser le paysage de la production et de la distribution de l’énergie et il faudra bien que le législateur adapte les lois afin de faciliter enfin la transition énergétique dont tout le monde parle.