L’air intérieur des bâtiments avec VMI Ventilairsec

VMI Ventilairsec

La pollution de l’air intérieur des bâtiments, plus nocive que l’air extérieur, serait responsable d’un décès sur huit dans le monde selon la commission européenne. Les composés organiques volatils (COV), émanant par exemple des peintures, des moquettes et des meubles, sont néfastes pour la santé.

Lors des rénovations énergétiques des bâtiments, l’étanchéité améliorée rend l’air confiné, développant ainsi les composés organiques volatils.

Pour faire face à la pollution atmosphérique des bâtiments, la société Ventilairsec développe son système de ventilation mécanique par insufflation, la VMI Ventilairsec. Cette solution permet de renouveler l’air intérieur en insufflant de l’air neuf pris à l’extérieur contrairement au système de VMC et d’extracteur d’air qui se contente de rejeter l’air de la maison. Le prélèvement de l’air s’effectue en un seul point doté d’un filtre F7 hautes performances, réduisant les particules fines comme le pollen, le CO2 et les COV.

Un logiciel embarqué mesure les paramètres de pollution et de confort pour moduler le débit de l’air extérieur.

En complément de cette solution, la société Ventilairsec propose également VMI SOLAR’R permettant de chauffer l’entrée d’air à partir de capteurs solaires dotés d’un système de stockage de l’énergie.

Reconnu en France, en Europe et jusqu’en Chine, VENTILAIRSEC apporte un souffle nouveau dans les bâtiments.