Le 22 juillet 2015, la loi de transition énergétique a été définitivement adoptée par le parlement

La loi de transition énergétique vise à réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre et à réorienter le mix énergétique français en favorisant les énergies renouvelables. A l’horizon 2030, la production électrique issue des énergies renouvelables doit passer de 16 % à 40 %.

loi transition energétique

La diminution des gaz à effets de serre dépend pour partie à l’échéance de 2025, de la rénovation énergétique des bâtiments résidentiels producteurs de CO2 et des constructions récentes de bâtiments à hautes performances énergétiques intégrant des compteurs électriques “intelligents”. Pour inciter les particuliers à engager ces travaux de rénovation pour rendre leur logement confortable et performant, l’Etat a mis en place un crédit impôt transition énergétique et un Eco prêt à taux zéro. Ce soutien fiscal aide à supporter le coût des travaux. Par ailleurs, la promotion des énergies renouvelables passe par des simplifications administratives pour soutenir la réalisation de projets de production d’électricité issue ; du solaire, de l’éolien ou de la bio masse. Cette production est assortie d’une obligation de rachat par l’EDF.