En Martinique, construction à terre d’une centrale d’Energie Thermique des Mers

Petit rappel technique: dans les mers tropicales, l’ETM s’appuie sur le cycle thermodynamique de Rankin en utilisant la différence de température entre l’eau de surface et l’eau profonde. Une différence de gradient de 20°C est au minimum nécessaire pour activer un fluide caloporteur fonctionnant en circuit fermé. Ce fluide active à son tour un turbogénérateur, qui produit une l’électricité stable, continue et garantie, 7j/7, 24h/24.

En Martinique, Akuo Energy, DCNS et le groupe Entrepose sont partenaires pour développer une centrale ETM à terre, qui se prénommera Nautilus. Ce sera une nouvelle étape vers la création d’une filière d’excellence créatrice d’emplois. Le contart de partenariat à été signé mi-décembre sous le parrainage du premier ministre Manuel Valls.

De petite puissance, cette centrale ETM à terre permettra de coupler à la production d’électricité des solutions de climatisation, de production d’eau douce ou d’aquaculture, en valorisant l’eau froide des profondeurs. Le projet Nautilus est complémentaire du projet de centrale ETM offshore Nemo que Akuo Energy et DCNS ont déjà prévu d’installer au large de l’île. Il doit aider la Martinique à atteindre son autonomie énergétique.

Pour Eric Scotto, Président d’Akuo Energy : “Le potentiel de l’ETM est considérable. C’est une énergie propre, renouvelable et non intermittente. Si l’on considère seulement la zone intertropicale, elle pourrait couvrir les besoins électriques de 600 millions d’habitants. Nous sommes très heureux de collaborer avec DCNS et Entrepose dans cette dernière étape de validation d’une technologie qui est déjà mature.”